Recruter un bon développeur en tant que co-fondateur de startup

Etant régulièrement en contact avec des startups de l'écosystème Toulousain, je suis souvent mis face à la même question : De quelle manière peut-on recruter un bon développeur pour rejoindre notre startup ?

C'est une question délicate puisque de toute évidence rejoindre une startup en phase de lancement représente à la fois un challenge et un risque pour les développeurs.

Le challenge technologique et business

Le challenge technologique n'est pas négligeable. Le CTO devra réaliser seul et avec un minimum de ressources, un produit qui met au mieux en avant la valeur ajoutée du concept, le tout dans un délai acceptable. Il devra donc avoir une approche très pragmatique pour garantir d'une part l'évolutivité du projet et d'autre part sa livraison rapide.

En plus de ce challenge technologique, le développeur sera confronté à des problématiques business inévitables. L'expérience utilisateur, le business model et la stratégie de croissance seront des sujets essentiels qui concerneront le CTO tout autant que le reste de l'équipe. Le développeur devra donc avoir une double compétence stratégie / ingénierie et une capacité à communiquer avec ses collègues.

En plus d'être rare chez les développeurs, cette double compétence s'ajoute à la difficulté de trouver un développeur disponible (ne travaillant sur aucun autre projet de startup) et prêt à rejoindre votre projet (et donc partageant votre vision et adhérant à votre idée). Autant dire que c'est compliqué.

Face à la rareté du profil recherché, une bonne solution consiste à parier sur un profil plus jeune, moins expérimenté mais ayant un fort potentiel d'amélioration.

Identifier les bons développeurs

Pensez à tous ces étudiants qui deviendront pour certains des fondateurs de startup dans un avenir proche. Votre objectif doit être de les identifier au plus tôt et réussir à les convaincre de rejoindre votre projet malgré leur jeune âge. Bien que peu expérimentés, les meilleurs d'entre eux sauront évoluer rapidement pour répondre aux attentes de votre startup. Leurs compétences business et technologiques grandiront jours après jours. Mais comment peut-on identifier un bon profil d'étudiant / fondateur ?

Les deux premiers critères sont sans aucun doute le feeling et l'attrait pour le projet. Une bonne communication entre vous et le candidat est un élément indispensable et son intérêt pour le projet sera garant de sa motivation. Au delà de ces éléments évidents, voici quelques points qui peuvent vous aider à identifier les bons développeurs :

Une bonne culture technologique

Même les débutants en développement ont un aperçu de la diversité des langages et des technologies en tout genre disponibles en informatique. Votre CTO doit absolument avoir compris que les choix technologiques se font en fonction du besoin et non en fonction des préférences. Le java, le .NET, le PHP, le Node.Js ont tous leurs points forts et leurs points faibles. Décider de la technologie avant d'approfondir les besoins du projet revient à choisir la taille d'une pièce de votre maison avant d'en décider son usage (chambre, toilette, salon...).
L'antithèse du profil idéal serait celui d'un étudiant qui est en adoration devant un seul et unique langage, dénigrant les autres et arguant que son préféré est plus rapide, plus beau et plus fort en toutes circonstances.

Réfléchir en terme de besoin

Un développeur capable d'évaluer l'intérêt d'une technologie en fonction d'un besoin, et non de manière subjective ou arbitraire, réfléchit en terme de besoin. C'est la preuve de sa capacité à trouver des solutions aux problèmes posés en évaluant une multitude d'opportunités. Cet exercice demande au développeur de se projeter dans l'avenir et d'anticiper les problématiques que ces choix vont entrainer.
Ce mode de pensée sera un atout essentiel pour développer plus rapidement les connaissances business et technologique de votre nouveau CTO.

Un profil spécialisé

Attention tout de même aux profils touche-à-tout. Votre startup a sûrement un cœur de métier dirigé vers un type de support en particulier, qu'il s'agisse du web, du mobile, de l'embarqué, du big data... Vous devez par conséquent rechercher un profil spécialisé ou qui souhaite le devenir. Un développeur encore en quête d'identité aura une plus forte probabilité de se démotiver et d'abandonner votre projet à moyen terme.

Un intérêt pour l'expérience utilisateur

Très rares sont les étudiants développeurs compétents en UX. Pour autant, cela ne les empêche pas de manifester de l'intérêt sur le sujet. Présentez-lui votre interface et demandez-lui son avis. Voyez si ses remarques sont plutôt d'ordre esthétique (subjectif) ou si elles s'appuient sur des situations d'usages réels (réflexion en fonction du besoin). Le développement et l'interface utilisateur étant deux sujets très liés, son manque d'intérêt pour ces problématiques pourrait vous être très préjudiciables.

Curieux de l'aspect business

Parlez ouvertement de vos stratégies, de vos erreurs, de vos projets, de vos questionnements et demandez-lui son avis. Vous devriez facilement décerner si l'aspect business l'intéresse ou s'il l'ignore totalement. Un développeur qui se cantonne à son sujet se retrouvera rapidement isolé dans l'équipe, conduisant à de graves décalages entre vos attentes et le produit final.

Evidemment, le fait d'être habillé en costard cravate n'est en aucun cas un critère pour recruter un bon développeur.

Retour à la réalité

En guise de conclusion, je vous conseillerais, une fois un profil intéressant ciblé, de le rencontrer à plusieurs reprises et dans différents environnements (autour d'un café, pendant une promenade, au bureau...) afin de discuter plus amplement de ses passions, de sa personnalité et de ses projets... Une startup est avant tout une aventure humaine passionnante mais également stressante et contraignante. Au cours de vos discussions, prenez bien le temps de ramener l'étudiant à la réalité en rabaissant l'image édulcoré qu'il se fait surement de la startup. Développer un projet en étant quasiment le seul développeur de l'équipe est une tâche fastidieuse, parfois désagréable et qui mettra largement à l'épreuve sa motivation. En outre, les chances de succès de la startup sont très minces, au moins statistiquement parlant.

Sur ce, je vous souhaite beaucoup de succès dans vos recrutements.

N'hésitez pas à commenter.